Traitement du coronavirus au mali : l’utilisation de la chloroquine autorisée, l’automédication interdite

À la Une CORONAVIRUS

« L’utilisation de la Chloroquine a été validée hier (01 Avril 2020) par le ministère de la Santé », selon un responsable du Centre de traitement de Covid-19 de l’Hôpital du Mali. Dans ce centre de traitement et celui de l’hôpital du point G, une trentaine de malades de Coronavirus sont hospitalisés. Cependant même si l’utilisation de la chloroquine est validée par les autorités sanitaires, le comité scientifique du Mali rappelle que « l’automédication est interdite » dans le pays.

 

Douze patients de coronavirus dont huit femmes sont pris en charge au Centre de traitement de Covid-19 de l’Hôpital du Mali, à la date du jeudi 02 avril 2020. Selon le président de la cellule technique de gestion du coronavirus de la structure, à ce stade aucun malade n’est dans un état critique. Dr Boubacar Sidiki Dramé, confirme l’utilisation de la chloroquine parmi les médicaments utilisés dans le traitement de ces personnes contaminées.

« L’utilisation de la Chloroquine a été validée hier (01 Avril 2020) par le ministère de la Santé », déclare Dr Dramé avant de préciser que les médecins utilisaient la chloroquine avant la prise de cette décision. « On utilise l’Azythromycine, on utilise également des fortifiants pour faire booster l’humidité telle que la vitamine C. On utilise des traitements symptomatiques : ceux qui ont mal on leur donne des antidouleurs genre paracétamol. Ceux qui sont déshydratés, on les perfuse pour qu’ils puissent avoir un soufflement d’équilibre hydrique », a expliqué Dr Boubacar Sidiki Dramé.

Même si l’utilisation de la chloroquine dans le traitement du Covid-19 a été validée par le comité scientifique du Mali, les spécialistes déconseillent fortement l’utilisation de ce médicament antipaludique dans la prévention de la maladie à Coronavirus.

Pr Soungalo Dao, chef du centre de traitement de Covid-19 de l’hôpital du Point-G précise que la chloroquine et les antibiotiques « ne peuvent pas empêcher quelqu’un d’avoir la maladie ». « Nous déconseillons formellement l’utilisation abusive de la chloroquine à titre préventif de la prévention de la maladie parce que la chloroquine a des contre-indications », ajoute-t-il. Pr Dao prévient aussi qu’« il y a certaines personnes qui ne doivent pas prendre la chloroquine »« Il y a certains médicaments quand tu les prends avec la chloroquine, tu peux avoir des problèmes » a déclaré le Pr Soungalo Dao avant d’insister sur le fait que « l’automédication est interdite ».

Rappelons que trois personnes sont mortes de Coronavirus au Mali à la date du 01 avril 2020, selon les autorités sanitaires du pays.

SourceStudio Tamani

Laisser un commentaire ici