BRIGADE DES MŒURS : ASSETOU COULIBALY APPRÉHENDÉE POUR UNE AFFAIRE DE VOL

 

Les éléments de l’infatigable Chef B.R de la Brigade des Mœurs, le Commandant de Police Souleymane NIAPOUGUI ont mis la main le mercredi 04 décembre 2019, sur Assetou COULIBALY pour une affaire de vol de bijoux en or dont la valeur est estimée à huit Millions de Francs CFA et d’une somme considérable de sept cent Mille Francs CFA dont 200.000 F FCA en petites coupures.
Tout est parti suite à une plainte déposée par une victime nommée Aïcha LAH, accusant la susnommée Assetou COULIBALY de vol de bijoux en or dont la valeur est estimée à huit Millions de Francs CFA et d’une somme considérable de sept cent Mille Francs CFA dont 200.000 F FCA en petites coupures. Selon les explications, la mise en cause s’est fait passer pour une cliente voulant acheter de l’or. Un coup qu’elle a minutieusement préparé pour dérober les bijoux de sa cible qui ne s’est aperçue de l’acte qu’après le coup. Tout d’abord le vendredi 22 novembre 2019, Assetou appela la bonne dame pour acheter des bijoux et tout en se faisant passer pour la femme du fils d’un grand commerçant de Bamako. Rappelant à cette dernière lui avoir pris son numéro dans un taxi un jour, la bonne dame lui demanda de la retrouver à son domicile, à Doudabougou dans la commune V du District de Bamako.
Assetou Coulibaly accompagnée par une amie se sont rendues au domicile de la victime sans indication et chose qui choqua Aicha Lah. Elles prétendent vouloir payer de l’or avec celle-ci mais qu’elles n’ont pas toute la somme, en la proposant de rembourser le reste et elle refusa. Alors qu’elle s’apprêtait pour prendre part à une cérémonie folklorique, les deux malices l’ont demandé sa permission d’y prendre part et elle accepta. Elles partirent se faire belles dans un salon de beauté sur proposition d’Assetou avant la soirée qui a tardivement duré. Une fois la fête finie, elles persuadèrent la victime de leur laisser passer la nuit, chose qu’elle accepta vue l’heure tardive et vue sa générosité. Avant d’aller au lit, la malice Assetou COULIBALY prend le soin d’étudier la maison et de voler une clé de la chambre parmi le trousseau. Le lendemain, elle faussa compagnie à sa victime et ainsi qu’à sa camarade pour récupérer sa voiture dans un garage. Quant à sa complice ou camarade, elle a été accompagnée et déposée en cours de route par la bonne dame en voiture qui partait pour une cérémonie de mariage. Une fois sûre que sa camarade est bien sortie avec Aicha Lah, Assetou retourna dans le domicile de cette dernière et avec la clé dérobée la veille, ouvra la chambre et s’emparera des bijoux. Au retour vers 16 heures dans son domicile, la dame stupéfaite de la disparition de ses bijoux demanda à son aide-ménagère qui était rentré dans la chambre. Cette dernière lui répond que c’était la femme dont elle était en compagnie hier. Abattue, la victime tenta de joindre sa fausse cliente mais hélas, car Assetou avait pris le soin de supprimer son numéro de l’historique d’appel de sa victime.
Aussitôt informé, le Chef de la Brigade de Recherche de la Brigade des Mœurs, Le Commandant de Police Souleymane NIAPOUGUI a diligenté une enquête enfin de retrouver les auteurs. Les investigations ont permis l’arrestation d’Assetou COULIBALY qui t’entait de disparaître. Un éventuel complice, un monsieur voulant récupérer les effets personnels de la mise en cause a également été arrêté pour besoin d’enquête. Il est à rappeler que cet exploit a été possible grâce au savoir-faire des hommes de la Brigade des Mœurs mais aussi grâce au concours de la population. Le Commandant NIAPOUGUI a profité pour inviter la population à plus de vigilance et de collaboration. En attendant la fin de l’enquête, Assetou COULIBALY et son éventuel complice se trouvent en garde à vue dans les locaux de la Brigade des Mœurs.
Bravos aux hommes de la BM !

Source: Police

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.