BAMA’ART ACT11: Panique de la foule, les explications de Abou GUITEYE PDG de Africa Scène diffusion

 

Bama-art. Lors de la 2e nuit de notre 11e édition, nous avons malheureusement enregistré une bagarre entre deux individus au niveau de la restauration.

Un des individus aurait balancé une chaise à son adversaire et le second l’aurait pourchassé à son tour avec une chaise dans la masse avec des cris.

Conséquence, panique de la foule.

Alhamdouillah plus de peur que de mal car le pire à été évité.

Personnellement j’ai vu 4 personnes avec des blessures légères dont une petite soeur à moi.

A ces personnes là et celles que je n’aurais pas vue, je leur souhaite un prompt rétablissement et leur présente toutes mes sincères excuses pour cette mauvaise aventure qui volontairement tant à vouloir ternir notre image.

Cependant nous avons depuis ce matin ramassé beaucoup d’objet perdus et enregistrés une dizaine de chaises cassées.

Pour rappel, nous voulons créer un espace dans nous lequel nous nous retrouvierons dans la paix, la cordialité et la fraternité d’où l’interdiction formelle de toute vente, et consommation d’alcool, de chicha etc…

Pour rappel, la pérennité de cette activité qui est devenue notre produit phare (africa Scène) est basée exclusivement sur la sécurité.

Et ça je ne lésine pas sur les moyens.

A chaque Bama-art, nous déployons des agents de la gendarmerie, du gsm, de la bac, de la bsi, la garde nationale, une sécurité privées, des chiens et même des agents en civils.

Cependant, nous faisons plus que ce que nous pouvons et nous ne sommes pas en mesure de deviner le déclenchement d’une bagarre à un instant donné pour y mettre un terme à temps.

Par ailleurs, nous déplorons tres fortement de nombreux agents en civil voulant forcer nos barrières de sécurité parce qu’ils sont porteurs d’uniformes, des gendarmes qui se transforment en facilitateur de passage en voulant également forcer nos installations et consignes sécuritaires.

Il est extrêmement facile de nous mettre tout sur le dos des organisateurs et je l’accepte mais nous avons beau vouloir être parmi les meilleurs en organisation et avec toute la bonne volonté du monde, nous restons cependant des “Etres humains ” et très loin d’être parfait.

Il est aussi temps que le public nous aide.

On aurait mit 100 portes d’entrée, si personnes ne veut se mettre dans le rang et attendre son tour pour passer, on ne s’ensortira pas.

Malgré nos 15 guichetiers, comment pouvons gérer cette histoire de monnaie en temps record si chaque individu se présente avec 10000fcfa pour un ticket qui ne fait que 1000f?

Comment pouvons nous gérer quelqu’un qui c’est une fois au guichet qu’il commence appeler ses amis qui ne sont même pas encore sur le site?

Comment gerer mieux que ça un pic de congestion ou tout décide d’arriver subitement au moment et personne ne veut faire la queue.

Notre organisation est très loin d’être parfaite, mais nous faisons notre possible et avec nos moyens de bord, car nous mettons tout en œuvre pour que chacun de nos freres et sœurs, enfants etc se retrouvent dans des bonnes de conditions.

Nous pouvons vraiment redéployer nos forces et énergies ailleurs pour parfaire notre activité que gérer des gens qui veulent pas payer le ticket au montant symbolique de 1000f.

Ils se font passer par des agents SE, de la présidence, les porteurs en civils et même en tenue et un certain public exigeant sur Facebook mais qui nous aide pas du tout à maintenir l’ordre.

Je réitère encore une fois toutes mes excuses au nom de toute l’équipe de Bama-art pour cet incident qui aurait pu être très grave, mais je dis alhamdouillah, et Dieu Merci.

Je dis merci Maliguard qui a su rapidement imposer dans la bagarre des deux individus et aussi qui a sensibilisé les personnes qui se dirigeaient vers le fleuve coté brigade fluviale.

Énorme merci à Dj Tv5 et tonton idriss qui ont tout de suite eu le réflexe d’enchaîner avec le show pour rassurer le monde.

Nous maintenons notre cap les 1 ans de Bama-art le mois prochain inchallah en tout en nous améliorant.

Nous restons très ouverts à toutes les propositions, remarques constructives pouvant nous permettre de satisfaire le maximum de personnes possibles et dans les meilleures conditions.

Toutes mes excuses à tous.

Abou GUITTEYE.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :