Manifestations des familles militaires à Djicoroni-Para : Deux activistes interpellés par des militaires et remis à la police

Les bérets rouges du Camp de Djicoroni Para ont appréhendé deux activistes le mercredi dernier lors de la manifestation à Djicoroni-Para. Selon plusieurs de nos sources, ils auraient été pris dans l’enceinte du camp avant d’être remis au 14ème arrondissement.

Actuellement, ils sont à la Brigade d’Investigations Judiciaires. Selon plusieurs de nos sources, il s’agit de Alhassane Diallo et de Abdramane Cissé, accusés de troubles à l’ordre public et d’incitation à la violence.

Dans nos enquêtes, plusieurs militaires du camps ne sembleraient pas favorables avec la manière choisie par les femmes et les enfants. C’est ce qui expliquerait l’accalmie de lendemain et jours suivants au-delà des implications de la hiérarchie.

ABC

SourceFigaro du Mali

Facebook Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :