Mali : les fatwas de Mahmoud Dicko

Fort d’une importante capacité de mobilisation, le rigoriste président du Haut Conseil islamique du Mali, Mahmoud Dicko, affiche son hostilité envers le gouvernement.

Bien des hommes politiques rêveraient de rassembler autant de monde. Ce dimanche 10 février, au stade du 26-Mars, à Bamako, ils étaient entre 60 000 et 100 000 à avoir répondu à l’appel de Mahmoud Dicko et de Bouyé Haïdara, le chérif de Nioro. Quelques milliers de personnes étaient arrivées dès la veille pour s’assurer d’avoir une place dans l’enceinte bondée. Faute de pouvoir y entrer, beaucoup ont suivi les prêches à l’extérieur du stade, à la radio. … suite de l’article sur Jeune Afrique

Facebook Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :