LE PRESIDENT DE LA PCC, CLEMENT DEMBELE, RAPPORTANT LES PROPOS DU PROCUREUR Général près de LA COUR d’appel de Bamako à l’endroit du président de l’oclei ” Personne ne vous empêche de faire votre travail, vous êtes un peureux et un incompétent “

La lutte contre la corruption est décidément un sujet qui fâche au Mali. Le président de la Plateforme contre la corruption et le chômage ( PCC), Mahamadou Clément Dembélé, qui en a fait un combat personnel, l’a appris à ses dépens. Après avoir essayé à maintes reprises de collaborer avec le président de l’Office Central de lutte contre l’Enrichissement Illicite, Moumini Guindo, à qui, il demande de convoquer les  » 8 000 personnes (fonctionnaires, députés, ministres ….) les plus corrompues afin qu’elles déclarent leurs biens « , il s’est toujours heurté à un niet de ce dernier, qui soutient à son tour que  » c’est l’Etat malien, les Ministères, les syndicats et la justice qui l’empêchent de faire son travail.

« . Aussi, pour mener à bien sa noble cause, Clément a saisi le procureur général près la Cour d’appel de Bamako, Arizo Maïga qui, à le croire, lui a répondu à travers une lettre que  » le travail qui n’a pas été fait relève de Moumini Guindo. C’est ce dernier qui est incompétent et c’est lui le peureux de la République « .

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Facebook Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :