Insécurité à Mopti : « près 60 mille personnes déplacées en 2018 »

Plus de 120 000 déplacées internes ont été enregistrées en 2018 au Mali dont plus de 54 mille pour la seule région de Mopti. Ce chiffre est annoncé par OCHA dans son nouveau rapport trimestriel. Le document précise une augmentation de 92% en seulement six mois notamment dans la région. Ces déplacés ont fui les conflits communautaires dans leurs localités.

Selon le rapport, le nombre des déplacés internes de la région de Mopti est passé de 2 151 en décembre 2017 à près de 60 000 en décembre 2018. La plupart de ces déplacés se sont réinstallés dans d’autres communes de la région.Le document précise que 320 personnes venant des cercles de Bankass et Koro ont été recensées en décembre dans les environs de Bamako et dans la région de Sikasso.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :