Opération de Securisation de Bamako et environs: 297 patrouilles de grande envergure ont été réalisées, 34 descentes de police, 1893 personnes interpellées.

Après les instructions du Général Salif Traoré, le 18 juillet dernier

Un bilan très encourageant à mi-parcours

Dans le cadre de l’amélioration de la sécurité dans la ville de Bamako et environs, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de Division Salif Traoré, avait donné, le 18 juillet dernier, des instructions très claires. De cette date à nos jours, que d’actions significatives menées, que de réseaux de malfaiteurs démantelés et de braqueurs arrêtés. Bref, le bilan est fort élogieux à la date d’aujourd’hui.
L’heure n’est certainement pas à l’autosatisfaction, loin s’en faut. Toutefois, il convient de féliciter et d’admirer le travail abattu par les forces de sécurité en l’espace de deux semaines dans la ville de Bamako et environs. Des patrouilles de grande envergure, diurnes comme nocturnes, ont considérablement restreint le champ d’action des malfaiteurs et de leurs complices. Ainsi, à la date du 06 août 2019, 297 patrouilles de grande envergure ont été réalisées, 34 descentes de police, 1893 personnes interpellées. Aussi, 1140 engins dont 892 à deux roues et 248 à quatre roues. A ces saisies et interpellations s’ajoutent de nombreuses saisies d’armes, de fabrication artisanale et de guerre sans compter les produits pharmaceutiques prohibés.
Dans un grand esprit de coordination et de professionnalisme, de nombreuses autres actions d’éclat ont été accomplies. C’est le cas de l’arrestation de 5 cambrioleurs étrangers, tous repris de justice Sept autres braqueurs, suspectés d’avoir tué 03 personnes dont le Médecin gynécologue Dr. Ibrahima Ongoïba au quartier de Banconi Razel.
Une action concertée du Commissariat du 7ème Arrondissement et de la Brigade spéciale d’Intervention (BSI), aura permis, tôt ce jeudi matin, d’interpeler 08 personnes, de saisir 37 briques et demi de chanvre indien, des équipements de cambriolage, une quantité importante de médicaments pharmaceutiques interdits en vrac, une moto et une somme de 350.000 FCFA. Ce même jeudi, à 03h30 du matin, la patrouille du 16ème Arrondissement a saisi à bord d’un véhicule Mercedes, un Pistolet mitrailleur (PM), deux chargeurs, 401 munitions de 7,62mm et interpellé 04 individus à Sotuba. L’enquête est en cours.
Déjà à mi-parcours, le bilan des opérations de grande envergure, consécutives aux instructions du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, est indéniablement encourageant surtout si l’on prend en compte les multiples témoignages de satisfaction recueillis au sein des populations.

Source : MSPC

Facebook Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :