Décès d’un Colonel roumain à l’hôtel Radisson Blu de Bamako d’une mort naturelle

Un colonel Roumain en mission au Mali meurt suite à une crise cardiaque selon les médecins, contrairement au récit de notre confrère Figaro Mali qui insinue une hypothèse de meurtre. Il était logé dans la chambre numéro 620, au 4ème étage de l’Hôtel Radisson Blu de Bamako.

 

Il s’agit de  M. Cornel Gheorghe Trifu, né le 28 Mars 1968 en  Roumanie. Il est un Colonel, Attaché militaire en mission en Algérie.

LES FAITS

Selon nos sources, au moment où il était renfermé dans sa chambre, il devrait avoir une séance de travail avec ses collègues, donc aux environs de 22 heures quand ils sont venus à l’hôtel, la réception a appelé dans sa chambre pour l’avertir, mais en vain. Donc de ce fait, un collègue a dit qu’il est cardiaque, allons y voir ce qui se passe et ils sont partis c’est-à-dire le réceptionniste et le collègue du défunt qui est également policier mais sa porte était fermée. Il a fallu qu’on fasse appel à un technicien pour forcer la porte. Il ne réagissait pas, de ce fait Ils ont appelé à la clinique Pasteur pour qu’ils envoient un médecin quand celui-ci est venu, il a confirmé qu’il est réellement décédé et que sa mort est naturelle.

Après la confirmation de son décès par un médecin du centre de santé de référence de la commune IV, son corps a été transmis à l’Institut Marchoux en présence de son collègue policier qui est Hongrois, du chef BR de la police du 14ème arrondissement et deux personnels de l’hôtel.

Toujours d’après nos investigations, le défunt Colonel Roumain est arrivé à Bamako le samedi 02 mars et il devrait retourner le 09 mars mais le grand Dieu a décidé autrement.

Dans son agenda, il devrait avoir une rencontre avec le Ministre de la Défense et le Chef d’Etat-Major Général des Armées. Il devrait retourner le 10 Mars prochain.

Selon nos informations, sa mort est naturelle à moins qu’une autopsie relève d’autres causes. Son corps se trouve actuellement à l’Institut Marchoux de Bamako. Une enquête, selon notre source est ouverte par le commissariat du 14ème arrondissement de police.

Rappelons que la police scientifique a passé à l’hôtel ce lundi matin pour en savoir davantage, que son âme repose en paix.

Gaoussou Kanté

Facebook Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :